Fiche pratique n°2 (Xiaomi M365) : Le système de pliage/verrouillage

Fiche pratique n°2 (Xiaomi M365) : Le système de pliage/verrouillage

amasele move ecomobilite systeme pliage xiaomi m365

Publié le 27/09/2019 à 23h00.

Comme je l’évoquais dans « Le bilan après 3000 km », le principal défaut de la Xiaomi M365, et non des moindres,  est son système de pliage/verrouillage !

Ce système est composé d’un nombre (trop) important de pièces :

  • la vis l’articulation du système de pliage (1)
  • le levier pour la fermeture (2)
  • la vis de tirage (3)
  • l’ensemble contre-écrou (4), écrou (5) et vis (6)
  • le lock pour le verrouillage (7)
  • la bague de sécurité (8) en plastique évitant que le levier ne se rabaisse et donc que le système ne s’ouvre.

Détail système de verrouillage/pliage Xiaomi M365

Tel que le système est conçu, les forces s’exercent essentiellement sur deux pièces :

  • le lock (7)
  • la vis transversale (1) qui permet au système de pivoter et sur lequel est fixé le système de verrouillage du lock composé des pièces (3), (4), (5), (6) et (7)

Si comme moi vous faites beaucoup de km, il faudra régulièrement régler ce système pour de pas avoir de jeu trop important sur guidon rendant désagréable la conduite. Pour autant, le serrer trop fort peut provoquer la casse du système. Tout est donc histoire de compromis. Compromis qui est difficile à trouver je trouve …

Pour le régler, vous allez devoir jouer sur le contre-écrou (4) et l’écrou (5). Pour cela il va falloir visser de quelques millimètres le contre-écrou (clé de 10) puis l’écrou (clé de 8) en veillant à ce que ces deux éléments restent bien en contact.

Afin d’éviter le jeu dans la direction, j’avais opté dans un premier temps pour une fine mousse mais cette dernière se désagrégeait trop rapidement. Par la suite, j’ai finalement mis un bout de chambre à air (9) ce qui me permet de gommer une partie du jeu tout en laissant un peu de souplesse au niveau du serrage. Élément qu’il vous faudra néanmoins changer tous les 700/800 km. Je sais qu’il existe une pièce 3D mais je n’ai jamais testé cette solution.

Pour autant cela ne m’a pas empêché d’avoir trois casses du système de verrouillage !

La première a été causée par la rupture du lock de verrouillage. Heureusement j’étais à faible allure sur piste cyclable. J’ai remplacé le lock d’origine par un lock renforcé de chez SPZJulien. On voit d’ailleurs sur la photo que ce dernier (7) est bien plus épais que celui l’origine. Autant dire qu’il n’est pas près de casser (mais j’y reviens un peu plus bas dans l’article car cela a d’autres conséquences) ! Depuis je n’ai plus eu de souci avec cette pièce (plus de 2000 km parcourus).

Casse du lock de verrouillage de la Xiaomi M365

Le nouveau lock est fourni avec une goupille. Pour effectuer son remplacement il faut pousser l’ancienne goupille à l’aide d’un clou ou d’un chasse-goupille.

Lock cassé – Xiaomi M365

Lock renforcé – Xiaomi M365

Le second incident s’est produit à 1800 km suite à la casse de l’axe transversal qui permet le pliage et qui sert d’ancrage au système de tirage du lock. J’étais à 25 km/h sur la route avec une voiture juste derrière moi. Cette dernière, me voyant en difficulté, a eu la gentillesse de s’écarter. Grosse frayeur garantie !

Le troisième, de nouveau casse de l’axe (600 km après) que j’ai su détecter  (grâce au jeu de la potence devenu subitement important) avant que le système de verrouillage ne s’ouvre de nouveau.

Vis du système de pliage cassée – Xiaomi M365

Vis du système de pliage qui a quitté son logement – Xiaomi M365

A la différence de la casse du lock de verrouillage qui est franche et subite, on sent plus facilement la casse de l’axe transversal se produire ce qui permet de mieux l’anticiper (en tout cas après l’avoir vécu une première fois !).

En effet, si je décompose ce qu’il se passe :

  • Dans un premier temps la vis cède sous la pression exercée sur le guidon lors des accélérations et freinages .
  • Les vibrations de roulement finissent par faire sortir une partie de la vis (1) de son logement, l’autre partie restant en général dans son logement (et heureusement !).
  • Le système devient alors bancale ce qui intensifie les vibrations. Ces dernières ont pour conséquence de déverrouiller la bague de protection en plastique et ainsi de laisser libre le levier. Ce dernier finit par se rabaisser et provoque ainsi  l’ouverture du système !

Le remplacement de la vis se fait très simplement (double vis mâle/femelle). Vous trouverez la vis de rechange ici.

Avec du recul je pense que la force exercée sur le lock, désormais renforcé,  est dorénavant reportée directement sur la vis de pliage (1) qui finit par casser.

Pour limiter le risque d’ouverture, j’ai rajouté un ruban qui permet de maintenir le levier en position fermée.

En gros, ma vie ne tient qu’à un fil ! Plaisanterie à part, je suis extrêmement vigilant sur les sensations en conduite et je vérifie régulièrement l’état du système. Plus simplement, c’est une sécurité en plus de la sécurité d’origine qui peut, comme l’on vient de le voir, se montrer défaillante.

Dernier point, il reste un troisième élément qui peut également céder même s’il ne me semble pas que ce soit la plus malmenée, l’ensemble vis de tirage/contre-écrou/écrou/vis permettant la fermeture du système en tirant sur le lock.

Afin de parer à une éventuelle casse de cette dernière j’envisage de rajouter un collier en acier afin de maintenir le lock en position fermée, voire condamner définitivement le système de pliage comme cela est le cas pour le trottinettes en location.

amasele move note 1

Difficulté :

amasele move note 1

Temps :

amasele move note 3

Coûts :

amasele move note 2

Fiabilité :

PO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.