Test du Cosmo Bike, 3 mois, 800 km

Test du Cosmo Bike, 3 mois, 800 km

Publié le 05/02/2020 à 23h00.

Je suis ravi d’inaugurer aujourd’hui la rubrique Test avec ce nouvel article.

Je précise que cette rubrique sera exclusivement composée de mes retours d’expérience sur du matériel que j’aurai eu l’occasion d’utiliser durant plusieurs semaines et plusieurs centaines de kms.
En effet, c’est selon moi l’unique condition de pouvoir réellement se rendre compte de l’ergonomie d’un produit, de sa fiabilité et de ses défauts.

Je remercie par ailleurs la société Cosmo Connected pour le prêt du matériel et pour la confiance qu’elle m’a accordée.

Le Cosmo Bike propose trois fonctions :

  • l’éclairage
  • les clignotants
  • un système de détection de chute et d’alerte

Enfin, c’est un kit que l’on trouve généralement à 69,99 euros.

Je l’utilise depuis maintenant trois mois, jour pour jour, et plus de 800 km en trottinette.

Le kit se compose :

  • Du module Cosmo
  • D’une télécommande
  • De trois attaches élastiques de longueurs différentes
  • D’un support de fixation pour le casque
  • D’un câble micro usb
Un équipement complet (Cosmo)

Point important : si comme moi vous évitez de vous encombrez avec des câbles et des chargeurs durant vos trajets, je vous conseille de bien vérifier que le câble micro usb que vous comptez utiliser en plus (par exemple au travail) est bien compatible ! En effet, je possède plusieurs câbles qui ne peuvent être utilisés à cause de l’épaisseur trop imposante du moulage en plastique qui supporte le connecteur mâle micro usb et qui empêche l’accès au connecteur du Cosmo.

Une fois déballé, l’initialisation se fait en quelques étapes :

  • Téléchargement de l’application sur l’Applestore ou le Google Play selon votre type de téléphone
  • Création d’un compte
  • Appairage du Cosmo Bike
  • Appairage de la télécommande
amasele move initialisation cosmo bike ride
Une installation simple en quelques étapes

La première impression est très bonne et on voit que l’on a à faire à un produit de qualité.

A noter qu’à la première étape d’installation, vous avez la possibilité de visionner une vidéo explicative de la chaîne Youtube Cosmo qui est très bien faite.

Une fois les éléments appairés, l’éclairage et les clignotants fonctionnent en totale autonomie sans avoir à lancer l’application.

En revanche, la détection de chute ne peut se faire que si un trajet est lancé sur l’application Cosmo, normal.

Enfin, il ne reste plus qu’à fixer le matériel sur le casque et la trottinette.

amasele move xiaomi m365 casque eclairage cosmo bike
Fixation du Cosmo Bike (Cosmo)
Fixation de la télécommande (Cosmo)

Une ergonomie d’usage qui surprend de prime à bord mais à laquelle on se fait rapidement et qui est finalement très bien pensée !

L’absence d’interrupteur est déroutante au départ, l’allumage se faisant par deux ‘tapes’ sur le Cosmo Bike. Pas évident au départ, mais on finit par vite prendre le coup de main et même par le faire sans avoir à détacher le Cosmo du casque.

L’extinction se fait soit depuis l’application soit depuis le bouton du milieu de la télécommande. Enfin, sans action de votre part le Cosmo Bike est automatiquement éteint au bout de 2 minutes d’immobilisation.

Dès lors que le Cosmo est allumé, il suffit en général d’appuyer sur un des boutons de la télécommande pour que les deux éléments communiquent entre eux mais ce n’est pas toujours le cas et il est parfois nécessaire de devoir s’y reprendre à plusieurs reprises.

Le bouton du milieu permet de changer le mode d’éclairage : fixe, clignotant et éteint.

Les boutons de direction permettent d’enclencher le clignotant pendant 15 secondes avant de l’éteindre ce qui évite de devoir appuyer de nouveau dessus pour l’arrêter.

Une qualité de fabrication irréprochable

Rien à dire sur ce point. C’est propre et sans bavure. Même si j’étais sceptique sur la tenue dans le temps du système d’attache du Cosmo au support collé sur le casque, je n’ai rencontré aucun problème, c’est du solide.

En revanche, l’insertion peut s’avérer un peu dure.

Une autonomie record d’environ 9h40 !

Cela permet de tenir une semaine pour quelqu’un qui l’utilise 5 jours par semaine à raison de 2 heures par jour, ce qui est extrêmement confortable. N’oublions pas que la batterie représente un coût élevé sur ce type de produit.

Pour ma part, cela me permet de couvrir presque deux semaines !

En revanche, il est dommage de ne pas être averti passé un certain seuil, par exemple 10% ….

Une application iOS à l’ergonomie perfectible … mais qui reste efficace sur l’essentiel

Cela m’amène à aborder l’application iOS notée 3,7 sur l’Applestore (je compléterai l’article dès que j’ai fini de tester la version Android).

L’ergonomie est entachée de défauts assez surprenants :

  • % de charge restante qui n’est soit pas affiché soit fantaisiste
  • affichage de la connexion avec le Cosmo et avec la télécommande perfectible
  • certains écrans sont désespérément blanc …
L’information sur la charge apparaît de temps en temps, la connexion des équipements également …
… et cela peut même s’avérer totalement déroutant !
Certains écrans sont vides (ici l’écran pour saisir manuellement les coordonnées d’un ange gardien) (Cosmo)
Certains écrans vides (ici l’écran du profil utilisateur) (Cosmo)

Enfin, il m’est arrivé quelque fois de devoir arrêter et relancer l’application pour pouvoir lancer la supervision d’un parcours car l’appui sur le bouton ‘GO’ était sans effet …

Un système d’alerte diablement efficace

Et tant mieux car c’est le cœur du produit !

Vous avez la possibilité de rentrer plusieurs contacts dans la zone ange gardien.

Ajout d’un ange gardien (Cosmo)

En cas de détection de chute, des SMS d’alerte sont envoyés automatiquement (et gratuitement) aux anges gardiens.

Notification d’alerte (Cosmo)

En parallèle, un appel est déclenché au 112 au bout de deux minutes après la chute. Vous avez bien entendu la possibilité d’interrompre la procédure d’appel.

Déclenchement de l’alerte et lancement de la procédure d’appel aux urgences (Cosmo)

Enfin, je n’ai constaté aucun déclenchement intempestif durant mes nombreux trajets ce qui est également une bonne nouvelle.

Une fonction de suivi intéressante et rassurante

Les anges gardiens peuvent également être invités à suivre le trajet de l’utilisateur du Cosmo. Pour se faire, ils reçoivent un sms avec une url renvoyant au trajet.

amasele move cosmo bike ride notifcation ange gardien suivi
Notification pour le suivi (Cosmo)
amasele move cosmo bike ride suivi
Ecran de suivi (Cosmo)

Le bilan

Les + :

  • Qualité de fabrication
  • Fiabilité du système de détection de chute (pas de déclenchement intempestif et déclenchement en cas de chute (simulée dans mon cas))
  • Simplicité d’utilisation quand on a pris le coup de main

Les – :

  • Télécommande non rechargeable, mais compte tenu de mon usage la pile devrait me permettre de tenir six mois
  • Utilisation de la télécommande avec des gants pouvant être compliquée
  • Incompatibilité avec certains câbles micro USB (fonction de l’épaisseur du moulage)
  • Ergonomie de l’application perfectible
  • Pas d’alerte sur l’autonomie (par ex < à 10%)
  • Feu de direction sans doute un peu discret par rapport aux gilets de signalisation

Enfin, le prix peut paraître excessif mais toute innovation a un coût et surtout il ne faut pas oublier que c’est un système complet que l’on achète : détecteur, éclairage, clignotant, application, alerte, SAV.

Par ailleurs, si l’on prend l’axe de la sécurité le prix est finalement contenu même si je pense qu’il devrait plutôt se situer autour des 50 euros.

Enfin, Cosmo Bike mériterait d’être généralisé au plus grand nombre, ce qui permettrait sans doute de baisser son coût, mais aussi d’habituer les automobilistes et les autres usagers, à ce type de signalisation pour indiquer les changements de direction.

Prix :

amasele move note 4

Qualité :

amasele move note 5

Intérêt :

PO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.